Lenovo abandonne sa surcouche Android

Au lancement d’Android, tous les constructeurs voulaient sortir du lot en développant des surcouches qui, parfois, masquaient totalement le système d’exploitation original.

Certains sont allés très loin dans la personnalisation, à l’instar de HTC ou de Xiaomi. Mais cette approche a perdu de sa vigueur depuis quelques années, les utilisateurs voulant l’expérience telle que l’a imaginée Google. Et il est vrai aussi que bon nombre de surcouches ont tendance à ralentir les smartphones, à ajouter des fonctions déjà existantes, ou à installer d’office des applications sans intérêt.

Pendant un temps, le moteur de recherche s’est même entendu avec des constructeurs pour vendre des éditions « pure » de leurs smartphones. En 2014 par exemple, on pouvait trouver un Moto X de l’époque équipé de la version « stock » d’Android. Hélas, cette initiative a pris l’eau, même si Google a lancé ses lignes Nexus et Pixel. Mais les fabricants sont de plus en plus sensibles aux demandes de leurs utilisateurs et ils sont nombreux à réduire, voire à abandonner leurs surcouches.

La version « stock » d’Android suffira

Ce sera le cas de Lenovo, propriétaire actuel de Motorola. Anuj Sharma, patron du marketing produit, confirme que le constructeur délaisse son interface maison, Vibe Pure UI, pour ne plus conserver que la version standard d’Android dans ses prochains produits, à commencer par le K8 Note : ce dernier fonctionnera sous Android 7.1.1 tout simplement.

Lenovo conservera tout de même quelques signes distinctifs sous la forme d’amélioration pour des logiciels, le support de la technologie Dolby Atmos et de la plateforme de réalité virtuelle TheaterMax. Mais pour le reste, le smartphone se contentera de l’interface Android et des applications et services de Google. Il est probable que d’autres constructeurs décident de prendre cette route également.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *